Inna De Yard, Congos, Ken Boothe
29/09/17 au 28/10/17
Skarra Mucci + Spectacular + Krak In Dub
06/10/17 - Avignon (Châteauneuf de Gadagne)
Mawyd + General Levy
13/10/17 - Blanquefort
DEMOLISHA LIVE PARTY #2 avec Taïro etc
11/11/17 - Montreuil (2 min à pied du metro)

Skarra Mucci

Marcus Gad

Soul Stereo

Mawyd et general levy

Collie Buddz

Inna de yard

Demolisha

Chronixx - Chronology Chronixx - Chronology
13/07/17 - Auteur(s) : Adrien

Chronixx s’est fait connaître avec sa première mixtape en 2012 (Start a Fyah, mixé par Major Lazer), avant de revenir deux ans plus tard avec son EP Dread & Terrible où l’on retrouvait notamment le hit Here Comes Trouble. Ce premier EP qu’il avait défendu avec talent sur les scènes des festivals l’avait révélé comme un des artistes qui compte dans cette jeune garde du new roots jamaïcain avec Kabaka Pyramid, Protoje ou encore Jah9. Il nous avait fait attendre en 2016 avec une nouvelle mixtape, mais cela ne suffisait pas ! Il revient enfin en cet été 2017 pour nous présenter son premier album Chronology disponible depuis le 7 juillet. Seize titres qui montrent toute l’étendue du talent de l’artiste, qui ne s’est pas cantonné au reggae pour ce premier album et qui prouve sa vocation à plaire au plus grand nombre.




   
Chronixx a grandi dans la ville de Spanish Town et plus précisément dans le quartier de De La Vega City, c’est ce qu’il nous raconte sur un riddim simple et posé dans le premier titre de l’album, Spanish Town Rockin’. Sur le second morceau de l’opus Big Bad Sound, on retrouve  le seul invité qui n’est autre que Chronicle, le père de Chronixx qui s’illustrait dans le dancehall des 90’s. Père et fils nous offrent donc un titre sublime sur une instrumentale entraînante. On retrouve avec plaisir des morceaux comme Ghetto Paradise ou Country Boy, dans un new roots hyper efficace et plein d’énergie qui nous rappelle les précédentes sorties de l’artiste. Le flow du chanteur sait aussi se faire caressant dans un style très lover qui va bien, sur des morceaux comme le langoureux Skankin Sweet ou encore Smile Jamaica.



La nouveauté de cet album c’est la liberté que s’est autorisé Chronixx à explorer d’autres styles musicaux que le reggae, certains morceaux sont donc teintés d’une pop très fraîche, très actuelle et aux sonorités acidulées. C’est le cas de I Can, dont on se demande pourquoi il ne passe pas sur toutes nos ondes (!) ou de Loneliness. On se tourne vers le hip-hop avec le très touchant Black is Beautiful, une ode aux héros de l’émancipation du peuple noir ou encore avec Likes plus orienté vers un R&B très urbain. On trouvera aussi une bonne touche de soul dans un style lent et langoureux avec Majesty ou mélangé à du reggae et de la pop sur Christina et son refrain tellement funky.



Avec Chronology, Chronixx nous dévoile sa palette musicale et l’efficacité avec laquelle son flow se pose sur tellement de styles différents. Un album qu’il défendra cet été sur les festivals européens comme le Reggae Sun Ska, le No Logo ou le Rototom.  A découvrir absolument ici.

Tracklist :
1    Spanish town Rockin’          
2    Big bad sound     ft Chronicle     
3    Skankin sweet            
4    Ghetto paradise              
5    Country boy                
6    Smile jamaica    (remastered)    
7    I can                    
8    Selassie children            
9    Black is beautiful          
10    Majesty               
11    Loneliness             
12    Likes               
13    Tell me now
14    Legend
15    Christina                     
16    I Know love

publicité
commentaires
... aucun commentaire ...

2.6/5 (16 votes)

  • Currently 4.00/5
4.0/5 Evaluation Reggae.fr
Chronixx
...
24/04/13 - Roots
Chronixx - Interview exclusive #2

Suite et fin de notre entretien inédit avec Chronixx. On continue de revenir avec ...
13/09/17 - Reportage

Chronixx - interview exclusive #1

Rencontre évènement ! Chronixx a sorti cet été son premier album, Chronology. Le leader ...
01/09/17 - Reportage

Reggae Radio