Reggae Party Tour
14/11/20 au 28/11/20
Blakkamoore - Upward Spiral Blakkamoore - Upward Spiral
12/05/20 - Auteur(s) : Adrien

Avec déjà toi albums à son actif et des dizaines de collaborations avec des artistes internationaux comme DJ Premier, Major Lazer ou encore Snoop Dogg sur son album Reincarnated ; on peut dire que Blakkamoore est une recrue de choix dans l’écurie Baco Records. Cet artiste né en Guyane mais ayant grandi à Brooklyn en plein cœur de la culture hip hop est passé maître dans l’art de faire fusionner les genre musicaux et il ne s’en est pas privé dans son dernier album : Upward Spiral (dispo chez Baco Records).



C’est sur le Big Slap Riddim signé City Kay que nous accueille Blakkamoore avec Play the Role, un morceau où l’on retrouve avec plaisir la voix douce du chanteur mêlée à son flow toujours aussi affuté. On découvre  ensuite des titres orientés dancehall très modernes dont les riddims pourraient aisément figurer sur un album de Busy Signal comme The Code ou Spotlight. On savoure une grosse base reggae sur pas mal de morceaux : un reggae doux et méditatif sur Amazing Grace ;  avec une bonne touche de soul et façon lover style sur Golden Lights ; ou encore avec une voix de crooner pour une ganja tunes sur un roots à l’ancienne et jazzy à souhait (Red Ites).



On attribue une mention spéciale pour Mash Down Georgetown, un riddim new roots très tranquille plein de variations et d’effets sur lequel Blakkamoore passe avec une aisance déconcertante d’un refrain chanté parfaitement à des couplets qu’il découpe de son flow tranchant.
Et que dire de la liste des feat à part qu’elle est aussi éclectique que prestigieuse ! On y apprécie le jamaïcain Alandon sur Tomorow Belong To Us ou encore le boss du vapor dub Biga Ranx sur Skyscrappers et son instru paisible sur laquelle les flow des deux MC font des étincelles.  Sur cette liste d’invités impressionnante s’ajoute le regretté Vaughn Benjamin (Akae Beka - Midnite) pour Earth Cry, un morceau méditatif qui sent bon le style des île vierges ; et enfin Snoop Dogg lui même avec lequel Blakkamoore partage une instru hip hop aux sonorités west coast taillée sur mesure pour le rappeur de Los Angeles (Get Down Tonight).
L’album se conclut sur Take Time, un morceau posé sur le Perfect Storm Riddim produit par I Grade et Records et Zion I King, deux labels des iles vierges auxquels on doit beaucoup des albums de Midnite et d’Akae Beka.



Blakkamoore frappe très fort avec Upward Spiral ; un album qui nous offre une plongée dans son univers, semblable à un patchwork où les styles musicaux s’entremêlent à merveille les uns aux autres et avec pour fil conducteur cette voix sublime,  aussi à l’aise et efficace au chant que dans les parties toast ou rap. On en redemande.

Disponible depuis le 1 Mai chez Baco Records.


1. Play the Role (Big Slap Riddim)
2. The Code
3. Spotlight
4. Get Down Tonight Ft. Snoop Doog
5. Change
6. Amazing Grace
7. Skyscrappers Ft. Biga*Ranx
8. Underneath the Lights
9. Mash Down Georgetown
10. Golden Lights
11. Tomorrow Belongs to Us Ft. Alandon
12. Earth Cry Ft. Akae Beka
13. Red Ites
14. Body Talk
15. Take Time (Perfect Storm Riddim)

publicité
commentaires
... aucun commentaire ...

2.6/5 (14 votes)

  • Currently 4.00/5
4.0/5 Evaluation Reggae.fr
Blakkamoore

D’origine guyanaise, BLAKKAMOORE part très tôt vivre à Brooklyn où il baigne dans ...
29/04/20 - Roots

Reggae Radio