Merlot & The Handcart

Merlot & The Handcart

Le 2 Mars 2024
Le Hangar, Ivry Sur Seine
Prix : NC €

LE REGGAE SOCIAL SOUND
Initiative pour interroger le monde, au moyen de conférences participatives, du cinéma, de la musique, à mi-chemin entre art et problématiques sociales, le Reggae social sound propose d’emprunter des chemins de traverses pour explorer le comment mieux vivre ensemble en s’acoquinant avec le reggae et son histoire. Désirant réunir à la fois activistes anciens et jeunes des musiques populaires et des habitants de nos quartiers, notre projet repose sur des piliers comme l'histoire, l'éducation, l'art qui interroge le monde et qui pousse à la réflexion et à l'engagement.
Le projet se veut être un outil de promotion des cultures populaires et de ce qui se passe banlieue, car ces territoires qui vivent d’importantes transformations urbaines sont les mêmes territoires qui ont vu émerger ces cultures populaires et qui ont accueilli une population nombreuse et cosmopolite, dont la diversité est explicitement liée aux migrations et aux mouvements des cultures.
Les événements récents dans notre pays et notamment dans nos banlieues et la réponse habituelle trop souvent sécuritaire démontre l'importance de trouver des moyens de reconstruire les liens unissant notre société.
 
 
LE REGGAE… UNE RESONNANCE MONDIALE.
Au milieu des Caraïbes, cette petite île, la Jamaïque, à peine plus grande que la Corse est devenue une exception absolue dans l’histoire de la musique. Donnant vie à l’un des courants musicaux majeurs de la seconde moitié du XXe siècle, qui dissimule une histoire qui va bien au-delà de la musique.
Le reggae, apparu vers la fin des années 60 dans les quartiers défavorisés de Kingston, est le métissage de toutes les musiques qui ont accompagné l’histoire de l’île, marquée par la traite des noirs et par la pauvreté qui continua de régner après l’abolition de l’esclavage : mento, gospel, blues, jazz, rhythm and blues, soul… tous ces courants ont fusionné pour donner le ska, puis le rocksteady et enfin le reggae… Plus tard il a aussi été un des éléments à l’origine de la création du rap et du Hip Hop.
Méconnues du grand public, ses audacieuses inventions jadis bricolées dans les ghettos de Kingston ont jeté, dès les années 1950, les bases de toutes les musiques urbaines contemporaines, invitant dans le vocabulaire musical d’aujourd’hui le DJ, le sound system, le remix, le dub…
 
 
LE REGGAE SOCIAL SOUND #1
 
CONCERT
Samedi 02 mars 2024 – 20h – 12€
Le hangar
 
Merlot and the Handcart
Sortie du nouvel album reggae de Merlot « La marseillaise »
 
La carrière de MERLOT débute avec le groupe BAOBAB dans les années 90, pour qui il est chanteur et auteur de titres qui porteront très vite le reggae français des années 2000, notamment avec le tube “Naturelle”.
Après plusieurs années de concerts et de passages en studios, MERLOT décide en 2006 de se lancer en solo. Ce nouveau projet lui donne une nouvelle impulsion, donnant vie à deux albums de chanson française, puisant des inspirations dans le rap, la soul, la folk et la variété.
Curieux et passionné, MERLOT n’hésite pas à mettre son art au service de nouveaux formats et expérimentations et multiplie les rencontres et expériences fructueuses : albums et spectacles pour le jeune public, auteur et comédien pour le Jamel Comedy Club, compositeur pour le cinéma, … La carrière solo de MERLOT n’a de cesse de s’enrichir au fil des ans. Aujourd’hui il se fait également connaître pour ses ciné-concerts documentaires à caractère social et poétique (Nouveaux Voisins, La Ville et Les Gens, Mozaigues).

Pour cette année 2023, MERLOT revient à ses premiers amours : le reggae. Il présente donc un nouvel album autoproduit, mature et personnel. Épaulé par le talentueux GUILLAUME “STEPPER” BRIARD, MERLOT et les musiciens du HANDCART donnent corps à 12 titres aboutis, marqué par la spontanéité et une osmose musicale certaine qui règne entre eux. En banlieusard parisien invétéré, MERLOT crée un pont entre le nord et le sud afin de faire fusionner ses textes aux arrangements orchestraux des solistes de l’Orchestre d’Avignon et aux rythmes reggae plus traditionnels du band THE HANDCART. De ces collaborations en résulte une musique simple et profonde, habillée par le verbe acéré de MERLOT. Un nouvel album dans lequel le crooner punk raconte l’âge adulte, ses déceptions amoureuses mais aussi les plaisirs que lui apporte la vie. Un savant mélange de son identité métissée à découvrir durant les prochains mois.
 
The Stepping Handcart : Guillaume “Stepper” Briard - saxophone / Laurent Albertini - Basse / Sébastien Kassapian - Guitare / Johann Martin - Guitare / Maxime Dormoy - Batterie / Jérémie Mateo - Trombonne / Stéphane Cavin - Claviers
 
CINEMA - RENCONTRE
Dimanche 3 mars 17h - 3,50€
Le Luxy Projection + rencontre et dj set Chéribibi
 
The Harder They Come
De Perry Henzell, Jamaïque 1972.
 
Débarquant de sa cambrousse dans l’espoir de devenir une star de la chanson, le naïf Ivan (Jimmy Cliff) se retrouve confronté à l’impitoyable « concrete jungle » urbaine où tout se rêgle à coups de pétards… Mais plus durs ils seront, plus dure sera leur chute.
 
Jusqu’ici décor paradisiaque pour productions hollywoodiennes et anglaises, la Jamaïque va dévoiler son vrai visage buriné en 1972 quand Perry Henzell (1936-2006) réalise rien moins que le tout premier film jamaïcain ! Mélant images documentaires prises sur le vif et fresque réaliste inspirée du mythique hors-la-loi local Ivanoe « Rhygin » Martin, insaisissable tueur de flics des années 40, The Harder They come (sorti en France sous le titre Tout, tout de suite) va fracasser la vitrine touristique de l’île et, du même coup, faire découvrir la musique du ghetto – le reggae – au monde entier. 50 ans plus tard, ce qui fut l’un des premiers films à montrer le propre point de vue d’un « Tiers monde ignoré, exploité, méprisé » (selon la formule du démographe Alfred Sauvy) n’a rien perdu de son impact. Et l’appellation de « film culte » dont il a depuis hérité n’est pour une fois en rien usurpée.

Autres événements dans la région