Asha D - Interview 'Purpose'
interview Roots 0

Asha D - Interview 'Purpose'

Après de nombreuses sorties single remarquées, le duo Asha D et Mark Cupidore a sorti l'album Purpose la semaine dernière. Sept titres dont les excellents Call Jah Name, About Black , Troubles Away ou Life's Heavy Road. Asha D est producteur et beatmaker au sein du label Artikal Music, ainsi que batteur du groupe Artikal Band, connu pour être le backing band de Yaniss Odua entre autres. Mark Cupidore quant à lui, est originaire de Trinidad et Tobago, où il a perfectionné son style dit reggae street chant, à mi-chemin entre toast et chant, et qui lui permet au chanteur d’être efficace sur toutes les variations du reggae, du roots au dancehall en passant par le dub stepper. L'univers et le style reggae street chant de Mark Cupidore, alliés au savoir-faire et au talent d'Asha D séduiront à coup sûr tous les amateurs de reggae music.

Rencontre avec Asha D, moitié de ce duo prometteur.

Reggae.fr : Comment vous êtes-vous rencontrés avec Mark Cupidore ?
Asha D : Mark est venu au studio pour participer à notre émission Reggae Express, invité par Bloody d'Artikal Sound. Bloody m'a dit d'aller écouter sur youtube pour voir ce que j'en pensais. C'est ce que j'ai fait. J'ai trouvé que c'était pas mal et que je pourrais le produire pour le mettre vraiment en valeur.
Du coup j’étais à l’émission et on a discuté, le courant est vite passé et on a décidé d'enregistrer un titre ou deux pour voir.

Qu'est-ce qui vous a le plus rapprochés ?
On a une bonne vibe ensemble. Mark est très sérieux en studio, on s'enferme et on taffe, c'est ce que j'aime. Donc la vibe est naturelle quand on crée ensemble, j'aime bien ses textes, il écrit bien , et lui kiffe mes prods donc ça roule.



Comment avez-vous travaillé ensemble sur ce 7 titres ? vous étiez ensemble physiquement ? ou à distance ?
On a tout enregistré dans notre studio à Montpellier, Mark était sur la ville c'était pratique. Si j'ai le choix je préfère travailler physiquement avec l'artiste ça me permet de travailler plus précisement.

Tu lui balançais pleins d'instru et il choisissait ?
Tout se passe en studio, soit j'ai déjà une idée de riddim pour lui ou alors je lui en fait écouter et on essaye de voir ce qui colle le mieux. Ça arrive qu'il vienne avec des texte ou des mélodies, c'etait le cas de About Black par exemple, et là je me suis dit : tiens j'ai le riddim qui colle à ça.



Mark écrit-il tous les jours ou a t-il besoin de riddims pour s'inspirer ?
Il s'inspire des riddims mais écrit aussi...il écrit beaucoup et moi je fais beaucoup de riddims aussi donc on n'est jamais à cours (rires)

Avez-vous choisi des thèmes ensemble ?
Oui bien sûr, ça nous arrive...

Pourvez-vous nous parler du titre Purpose ?
Purpose c'est le but à atteindre. Pour ce titre là , j'avais préparé un riddim one drop que je voulais à l'ancienne. Mark est venu et il a kiffé direc. La mélodie et le texte sont venus très vite et tout s'est passé simplement. Le texte évoque que quoi qu'il arrive, le but de notre vie est sérieux et il ne faut pas le prendre à la légère...

Peux-tu nous parler plus amplement de l'histoire du morceau About Black ?
C'est un texte que Mark avait déjà. Un jour on était au studio avec Bloody, Yaniss et d'autre frères et y'avait du freestyle ....à un moment donné il a lâché son texte et là on s'est regardé et on s'est dit "faut l'enregistrer". J'avais le riddim qui collait, on a modifié un peu le texte , mais c'est vraiment le genre de lyrics que je kiffe, sérieux, conscient, roots...

Pourquoi n'avoir pas intégré Free Up et Dog Eat Dog dans l'album ?
Il fallait faire des choix. Du coup le EP est dirigé vers le roots, pour garder une homogénéité. Mais on a longtemps hésité.

Vous semblez tous les deux malléables en termes de styles, parés à tout ce que le reggae peut offrir, mais quel style tu préfèrerais approfondir avec Mark ?
Mark est très versatile donc on peut facilement aller dans pleins de styles. C'est dur de choisir, on a pensé à sortir un autre EP plus dancehall. A voir...

Sortir un album dans le contexte actuel est-ce une décision difficile à prendre ?
C'est vrai que c'est un peu bizarre alors qu'on ne peut pas tourner. Mais bon, on s'est dit que même confinés faut essayer de donner des vibes aux gens. Donc on s'est lancé quand même.

Mark étant basé en France, votre ambition serait de proposer des shows live ?
Bien sûr dès qu'on a le feu vert c'est parti! On est ready.

Quel est ton meilleur souvenir pendant le process de réalisation de cet album ?
J'en ai pleins. J'aime beaucoup travailler avec Mark en studio, on se comprend bien donc tous les titres sont un bon souvenir. J'ai vraiment kiffé mixer ces titres.

Que peut-on vous souhaiter ?
Que les public apprécie notre collaboration et qu'il en redemande !

Par Propos recueillis par LN
Commentaires (0)

Les dernières actus Roots