Jahneration - Higher
chronique Reggae français 0

Jahneration - Higher

Ils sont de retour !! Ogach et Théo, armés de leurs flows imparables, reviennent en force avec Higher (Ovastand Records, dispo ici). Jahneration possédait déjà la bonne recette pour faire des sons frais, modernes, pétillants, teintés d’influences hip-hop, rock et reggae mais avec cet album, le duo offre de nouvelles belles propositions musicales. Zoom sur 11 titres entraînants et maitrisés, réalisés en quasi-autonomie par les deux complices pendant le confinement.

Pass Me The Mic ouvre l'opus sur un reggae actuel, des cuivres et une batterie dynamique qui happent directement corps et esprit. La danse continue avec le plus digital Let Me know que nous avions découvert l'été dernier, un clip à l'ambiance post confinement séduisante. Une efficacité que l'on retrouve sur l'inspirant et spirituel Climb mais aussi Danger, aux influences trap et hip hop non dissimulées. Côté texte, le duo est toujours aussi engagé et n'hésite pas à user du parler-vrai pour dénoncer les maux de notre temps. Egalement enclin au second degré, les Jahnération démontrent dans l'excellent Hit Song, dévoilé il y a quelques semaines, de véritables qualité d'acteurs.





Jahneration apprécie les collaborations (en attestent leurs fameuses Mic Sessions). Higher ne déroge pas à la règle et compte deux featurings de haute volée. La vibe des jumeaux italiens de Mellow Mood vient ainsi soutenir Jahneration sur le très réussi Run 2, posé sur un son new roots. L'icône reggae français Taïro est le deuxième feat. de l'album. Avec All To Blame, les 3 chanteurs se posent la question de la responsabilité de chacun dans l'évolution de la société actuelle, le maintien et les effets toujours plus pervers du système capitaliste, dans une ambiance sonore quasi-apocalyptique. Le thème est fort, tout comme les textes et la production musicale d'inspiration reggae/trap à couper le souffle.



Alors que Pon Your Throne procure à nouveau une bonne atmosphère new roots, Turning nous accroche avec une ambiance dansante jamaïcaine, mélangée à une vibe hip hop mélancolique, tout simplement brillant.

L’album se clôt sur deux autres bonnes créations. Tout d’abord Consciousness, où les cuivres, les flows et les lyrics en font un titre riche en valeurs et sonorités. Ogach y rappelle avec sensibilité un des objectifs du groupe : « bring consciouness in our music » et y exprime l'espoir que le message ainsi transmis en aide plus d’un à rester fort en ces temps difficiles. La dernière piste - Fire Shall Burn - est quant à elle une explosion de douceur.

Loin de s’essouffler avec Higher, Jahneration confirme avoir mis la barre encore plus haut.

Par Aurore avec LN
Commentaires (0)

Les dernières actus Reggae français