Marley : Symbole des damnés de la terre
dossier Lifestyle 13

Marley : Symbole des damnés de la terre

À l'occasion de la sortie du biopic One Love sur Bob Marley (en salle le 14 février prochain) et afin de commencer à célébrer comme il se doit le 79ème anniversaire de la naissance du Roi du reggae (né le 6 février 1945), nous vous proposons chaque semaine de découvrir ou de redécouvrir quelques bonnes feuilles extraites du livre Bob Marley un héros universel de l'auteur et universitaire Alexandre Grondeau (également fondateur de Reggae.fr), paru aux Éditions La lune sur le toit en 2020 et tout juste réédité (à se procurer sur lalunesurletoit.com et dans toutes les librairies).

"Bob Marley est un héros universel, une icône connue de tous, une star internationale entrée dans l’imaginaire collectif, dans la pop culture et les discothèques familiales du monde entier. Sa carrière est immense, son héritage artistique essentiel et sa place dans l’histoire de la musique aux côtés des plus grands : Mozart, Miles Davis, les Beatles, Michael Jackson...

Robert Nesta Marley est un géant. L’unique artiste dont le nom seul dépasse le style musical auquel il appartient. Qui pour symboliser le hip-hop : Afrika Bambaataa, Tupac Shakur, Dr. Dre, Kanye West ? Qui pour résumer le rock : les Clash, les Stones, les Ramones ? Quel artiste pouvant représenter à lui seul le mouvement techno ? Et la musique classique, le jazz, la salsa ? Donner un seul nom pour incarner ces genres musicaux est impossible. Pour le reggae, en revanche, la situation est différente. Il ne se limite évidemment pas à Bob, mais ce dernier l’a transformé, l’a propagé dans le monde entier en le sublimant à coups d’albums entrés dans la légende... Bob Marley n’est pas le reggae, il est au-delà. Il l’a révolutionné et l’a dépassé en popularité à tel point que, chaque année, il vend plus d’albums à lui tout seul que l’ensemble des artistes reggae réunis. C’est un phénomène unique dans l’histoire de la musique. (…).

L’universalité de l’artiste, de ses chansons et de ses combats est une des raisons qui permet de comprendre le phénomène Marley. Son message, sa musique, son personnage font aujourd’hui encore l’unanimité, pouvoir rare et unique dévolu aux seuls génies capables de rallier sous leur bannière les oppresseurs et les oppressés. Bob Marley reste en effet le représentant des opprimés, des affamés, des pauvres gens, des déclassés, des habitants des pays des Suds et des ghettos du Nord dont il est un porte-drapeau bien plus crédible et pertinent que certaines stars inter- nationales du hip-hop ou de la pop qui se complaisent dans leurs modes de vie bling-bling totalement intégré au système qu’elles font mine de contester. Dans le même temps, l’artiste jamaïcain est devenu, depuis le début de sa carrière, un des symboles de la révolte de la jeunesse occidentale, bourgeoise ou populaire, capitaliste ou alter- mondialiste, urbaine ou rurale, hippie ou crâne rasé, de droite ou de gauche. Quel autre artiste actuel ou passé peut se targuer d’un soutien aussi massif ? Point de convergence entre ceux que tout oppose à part le bon goût musical, Bob Marley est le chaînon manquant entre les générations, les tribus, les groupes sociaux du monde entier. Sa vie, son œuvre, son héritage permettent de comprendre autrement les ressorts de notre époque paradoxale, schizophrène, mercantile, cynique, désespérée, terriblement excitante et bien trop souvent révoltante.? (…)

Les chansons de Bob Marley sont désormais éternelles. Elles appartiennent au patrimoine culturel de l’humanité au même titre que les discours du Mahatma Gandhi et ceux de Martin Luther King, les combats de Nelson Mandela et du Che Guevara, la résistance des Black Panthers et du Roi des Rois Haïlé Sélassié, les dribbles géniaux de Zidane et de Maradona, les uppercuts dévastateurs de Mohamed Ali, les conquêtes innombrables de Don Juan et de Casanova... Bob Marley est un héros universel, un musicien dont les paroles ont redonné confiance aux damnés de la terre, mais dont l’héritage apparaît aujourd’hui en partie dévoyé."



Photo : Copyright (c) 56 Hope Road Music - Adrian Boot est l’auteur de toutes les photos contenues dans cet ouvrage. Elles sont utilisées sous licence, laquelle nous a été attribuée par son agence www. urbanimage.tv. 

Par Reggae.fr / Photo Adrian Boot
Commentaires (0)

Les dernières actus Lifestyle