Mo'Kalamity @ Cabaret Sauvage
concert Reggae français 9

Mo'Kalamity @ Cabaret Sauvage

Le 27 avril dernier, Mo’Kalamity célébrait la sortie de son nouvel album Shine au Cabaret Sauvage à Paris.

Alors que les gens rentrent tranquillement dans l’enceinte du Cabaret Sauvage, Sista Blunty entame son warm up composé uniquement de sélections 100 % féminines.







La première artiste de la soirée, la talentueuse et singulière Trinity, rejoint Sista Blunty le temps de quelques titres. Puis Sista Jahan monte sur scène. Malgré un souci technique qui empêche la lecture de ses instrumentaux, elle va captiver l’auditoire avec deux magnifiques a cappella.

 



Après une courte pause, The Wizards (Kael, Yann Cléry, Dominique Marie Joseph, Ismaël Nobour, Thomas Broussard, Moktar, Paul Kingue Johnson) entament le show alors que la majestueuse Mo’Kalamity fait son entrée sur le titre Kingdoms of Africa, issu de l’album One Love Vibration enregistré avec le duo mythique Sly and Robbie.



Les titres s’enchainent : Sitting on this rock, Open your eyes… Pour cette soirée exceptionnelle, une section cuivre composée par Didier Bolay, Guillaume « Stepper » Briard  et Matthieu Bost vient rejoindre le groupe sur scène pour certains titres. 

 





Mo’Kalamity est venue ce soir présenter son nouvel album Shine. Le public a la chance d’entendre pour la première fois en live Gotta get away, Miracle, What A Time, Wake Up, Shine ou encore Mundo durant lequel Mo’ saisit un drapeau aux couleurs du Cap Vert.

 











Le premier invité de la soirée, Jacky Brown des Neg’Marrons, monte ensuite sur scène le temps du titre Cima Vento, que les deux chanteurs d’origine capverdienne interprètent en duo.

Le show se poursuit avec What We Gonna Do, How You Guns, African Descendants... Le groupe entame le classique Petit Bonhomme issu du premier album de la chanteuse, Warrior Of Light. Yaniss Odua monte alors sur scène pour un duo que le public n’est pas prêt d’oublier.

 



















Quand le flutiste Yann Cléry entame Jah Name, le public reconnaît instantanément le morceau et exprime son plaisir de l’entendre.

 


Mais le show ne peut s’achever ainsi et Mo’ revient pour interpréter Frontline accompagnée de Sista Jahan, Trinity et Yanis Odua, pour un final mémorable.

La soirée se conclut avec Territory, ponctué par un magnifique solo du guitariste Thomas Broussard.

 

 

 

 

Par Franck Blanquin
Commentaires (0)

Les dernières actus Reggae français