Flourgon et Miley Cyrus entèrent la hache de guerre
DanceHall 0

Flourgon et Miley Cyrus entèrent la hache de guerre

7 Janvier 2020

Souvenez-vous, en 2018, Flourgon accusait la pop star Miley Cyrus de plagiat et déposait plainte devant le Tribunal fédéral de New-York. Le deejay vétéran affirmait alors que la chanteuse aurait emprunté une partie des lyrics de son tune We Run Things (produit en 1988) pour la chanson We Can't Stop (2013), l'un des plus gros succès de l'artiste américaine. Elle y chantait en effet "We run things, things dont' run we", des paroles que Flourgon revendiquait comme siennes, déclarant qu'il s'agissait bien de patois jamaïcain et que cette tournure n'est grammaticalement pas correcte en anglais conventionnel. L'artiste yardie ne réclamait pas moins de 300 millions de dollars à l'Américaine, rappelant que ladite chanson avait alors été vue plus de 800 millions de fois sur Youtube et que la carrière de Miley Cyrus dépendrait largement de ce succès.

La nouvelle est tombée il y a quelques jours, l'affaire vient de faire l'objet d'une transaction à l'amiable entre les parties. On ne sait pas combien Miley Cyrus a versé au demandeur à titre d'indemnité transactionnelle, mais une chose est sûre, au titre de cet arrangement Flourgon ne sera plus en mesure de lui réclamer quoi que ce soit ! Même si sa demande initiale de 300 millions de dollars semblait irréaliste, on espère pour lui que la somme reçue est conséquente !

Affaire classée.

Commentaires (0)
Les mixtapes
& podcasts
écouter
Les concours Reggae.fr

Les dernières actus DanceHall