Le No Logo BZH défend le lien social et ne lâche rien
Reggae français 5

Le No Logo BZH défend le lien social et ne lâche rien

5 Décembre 2020

Le No Logo BZH est sans aucun doute le festival le plus optimiste depuis le début de cette crise. Un festival également original dans sa manière de communiquer sur la résistance à l'oeuvre depuis plusieurs mois. Par le biais de son directeur Michel Jovanovic, le festival prône notamment la mise en place d'une collaboration entre le milieu de l'évènementiel et les scientifiques afin de reprendre les concerts dans des conditions sanitaires acceptables.

En bref, le No Logo BZH ne lâche rien et Michel nous expose aujourd'hui l'état d'avancement de leur travaux, la nécessité de garder le lien social qui unit les évènements musicaux à la population et exprime la nécessaire prise en compte des impacts économiques de l'arrêt des concerts par les pouvoirs publics. Découvrez la vidéo ci-dessous, ainsi que le communiqué de l'organisation :

" Depuis le mois d'avril dernier, nous sommes restés optimistes et comme les autres festivals nous le restons pour 2021 !!! Il ne faut rien lâcher car nous travaillons d'arrache-pied à la préparation d'une édition du festival en tenant compte des contraintes sanitaires tout en préservant cette incomparable ambiance intergénérationnelle du #nologobzh ! Nous tenions à partager nos impressions et nous vous remercions pour votre soutien."
Plus d'infos sur www.nologobzh.com

Par Reggae.fr
Commentaires (0)
Les mixtapes
& podcasts
écouter
Les concours Reggae.fr

Les dernières actus Reggae français