Officiel : U-Roy, mort du père des deejays
Roots 15

Officiel : U-Roy, mort du père des deejays

18 Février 2021

La nouvelle s'est répandue comme une trainée de poudre depuis ce matin. U-Roy, le père des deejays, est mort à l’hôpital en Jamaïque à l'âge de 78 ans des suites d'un arrêt cardiaque.

U-Roy fut un véritable pionnier dans l’art de toaster le reggae. Dans les années 1970 il innova par rapport à ses contemporains. Il créa une nouvelle forme d’expression chantée et il ne serait pas vanité d’affirmer qu’il est l’une des sources vivantes d’une grande partie de la culture musicale de la fin du 20ème siècle, c’est-à-dire de toutes les branches rap, dub, dancehall et même jungle.

Bien qu’il reconnaisse qu’à l’époque il existait de nombreux deejays qui animaient les sound systems, c’est le premier artiste à poser sur un single avec son style si particulier. Le toaster (en France), le dee-jay (en Jamaïque), le MC (en Angleterre, U.S.A.), font tous le même boulot : enchaîner des morceaux durant la soirée, lâcher un couplet d’une phrase ou deux pour que la transition se fasse de la manière la plus fluide (le flow et le ton se différencient totalement entre chanteurs et toasters). Il faut remonter au début des années 1960, et l’explosion des sound systems en Jamaïque, pour qu’apparaissent les premiers deejays ; parmi eux Ewart Bekford alias U-Roy. Très vite cette façon de chanter devient une manière à part entière de s’exprimer.



Même si ses premiers titres ne rencontrent pas le succès, c’est avec son single Wake the Town qu’il atteint le sommet des charts jamaïcains pendant plus de 12 semaines. Ce n’était pas uniquement parce que cette chanson était une reprise qu’elle eut du succès, mais aussi surtout car sa manière si particulière de commenter sur des versions instrumentales marqua les esprits. De nombreux artistes se jetteront dans cette voie. Les producteurs Lee Perry et King Tubby qui «duberont» systématiquement toutes les instrus qui tomberont entre leurs doigts contribueront à l’engouement pour les deejays. Cela spécifia et identifia encore plus les sons des sound systems jamaïcains. A noter que cet engouement pour les basslines et echoes voices en tout genre donnera naissance à l’émergence des styles musicaux dit électroniques tel que le trip-hop, la jungle ou bien encore la techno.



Mais revenons à notre précurseur. De plus en plus, les grands producteurs jamaïquains se battent pour enregistrer «Daddy » U-Roy également connu un peu plus tard sous le nom The Godfather, à la suite de ses improvisations sur des versions (morceau instrumental ou dub en face B des 45 tours). C’est ainsi qu’il révolutionne une grande partie de la production musicale de l’île, car de nouveaux horizons apparaissent pour le reggae roots. Beaucoup de contemporains d’U-Roy imiteront son style, tel I-Roy ou U-Brown, certains d’eux d’ailleurs revendiqueront l’invention même du toasting. Mais U-Roy est un grand, ce genre de titre ne l’intéresse pas. Il a produit des bombes pour des producteurs comme Mad Professor, Lee Perry , Joe Gibbs, King Tubby, Duke Reid et n’a jamais eu rien à prouver. Il a tourné en France et en Europe de nombreuses fois ces 20 dernières années, un de ses derniers albums a même été produit par le label français Soulbeats Records. 

Fin 2019, U-Roy était couronné Roi des deejays à New-York par Shabba Ranks, lors d'un évènement exceptionnel rassemblant King Stur Gav (le sound de U-Roy), David Rodigan, Rory Stone Love, Bushman, Professor Nuts et Bodyguard. "Nous devons honorer nos légendes tant qu'elles sont encore en vie !" avait scandé - à juste titre - Garfield Chin Bourne du duo Irish & Chin (organisateurs du World Clash et animateurs de Soundchat Radio aux Etats-Unis).

RIP KING

Reggae.fr vous proposera un dossier spécial U-Roy dans les jours à venir.



Par Reggae.fr / Photo On The Roots K.Buret
Commentaires (1)
Gravatar
Par Hass le 26/02/2021 à 23:18
Une pensée pour sa famille et ses amis à qui il manquera au moins physiquement. Pour nous,reggae lovers, il est là en cd, vinyle, vidéo et dans nos souvenirs de ses shows de Bercy à Rototom en passant par les petites salles de province.
Les mixtapes
& podcasts
écouter
Les concours Reggae.fr

Les dernières actus Roots