Guy-al MC est un des vétérans de la scène ragga dancehall. Il est l’un des membres fondateurs du Métal Sound, collectif historique de la scène reggae francophone. Il a sorti plusieurs albums (NAW est son dernier effort) mais est très actif également en termes de productions. Il a son propre label Walla Productions et a crée une structure d’édition Intertenpub avec d’autres artistes du mouvement (Mc Janik, Guy-Al Mc, Dj Kaprisson, Straika, Tiwony ou encore Toktone). Fort de ce réseaux de frères musicaux, il a lancé le concept des compilations Reyel Riddim il y a une dizaine d’années.  Au début de l’été, Guy Al a fait trembler la planète reggae avec son big tune N’oublie Pas, qui n’était qu’une introduction au tsunami musical qu’il allait ensuite nous offrir avec son compère Kaprisson. Le collectif nous a en effet offert - à l’occasion de la sortie du Reyel Riddim volume 21, un double one riddim composé de 55 titres !!



Côté reggae, c’est le Klikating Riddim qui constitue le 21ème numéro du Reyel, instrumentale sur laquelle pose Guy Al sur N’oublie pas justement. On y apprécie également les versions de Scéna avec Blessed Love, Jilly’Hi et Iana avec Mes manman et on retrouve aussi sur le projet aussi bien des artistes connus comme : Mc Janik , Pierpoljak, Féfé Typical , Straïka D, Tiwony, Difanga, General Lion I ainsi que d’autres en devenir.



Côté dancehall, la team lance un nouveau concept intitulé Tchek La Zik et balance le All Night Long Riddim, composé et réalisé par  Dj Kaprisson, à l’origine de diverses productions comme Piti a piti, On line, Pa chéché sav riddim, Woukouk riddim, Free riddim 1 et 2. Le All Night Long propose plus de 25 titres dont le single Ma femme est folle de Mighty Killa. On apprécie aussi entre autres sur l’instru les versions de Cali P, Icess Majoumba, Daddy Gal, Straïka D ou Thorn.



Au total, avec plus de cinquante titres en français, en anglais, en créole, le Reyel #21 et le Tchek La Zik constituent LA compilation de cette fin d’été. Mais que font les radios ???