Bob Marley : 'Tu es vilaine'
Roots 3

Bob Marley : 'Tu es vilaine'

19 Juin 2021

«  Tu es vilaine.  » C’est la première phrase que Bob Marley lance à Pascaline Bongo, la fille aînée du président gabonais Omar Bongo. Elle a 23 ans et elle vient de se glisser dans la loge du chanteur, après un de ses concerts aux États-Unis. Nous sommes en 1979, Bob a 34 ans et est à l’apogée de sa carrière. Autour de lui, un essaim de groupies tente désespérément d’attirer son attention, sous le regard attentif de sa femme et choriste, Rita Marley. Mais Pascaline, fille chérie de son père tout-puissant, n’a pas l’habitude de se faire rembarrer. Grande et sculpturale, elle regarde un instant la superstar droit dans les yeux, médusée, puis éclate d’un grand rire. C’est parce qu’elle a les cheveux défrisés, or pour les rastas, les cheveux, c’est sacré, ils ne doivent être ni coupés, ni coiffés…
Pascaline propose alors à Bob de donner un concert au Gabon, pour l’anniversaire de son père. Le chanteur n’a jamais joué en Afrique. Il répond «  oui  » à son invitation.

C'est cette histoire d'amour et l'histoire de ce concert que conte Anne-Sophie Jahn dans son livre Bob Marley et la fille du dictateur paru chez Grasset. Même si on connait déjà tous l'attrait de Bob Marley pour la gent feminine et son amour de l'Afrique, ce livre éclaire sous un jour nouveau ces deux facettes.

Très bien écrit, et enrichi par un gros travail de rencontres et de voyages de l'auteure, il est question aussi de l’ambiguïté de jouer pour un dictateur, et des pirouettes que les Wailers ont du réaliser pour rester proches du peuple et faire passer la parole rasta.

A se procurer.

Par Reggae.fr avec Judah Roger
Commentaires (0)
Les mixtapes
& podcasts
écouter
Les concours Reggae.fr

Les dernières actus Roots