Morceau du jour : Don't Cut Off Your Dreadlocks
Roots 1

Morceau du jour : Don't Cut Off Your Dreadlocks

6 Juillet 2021

Même si certains disent qu'il n'ait pas nécessaire d'avoir des locks pour être rasta, les dreads ont toujours été un symbole important dans cette culture et souvent utilisé dans le reggae. Exemple aujourd'hui avec le premier hit de Linval Thompson : "Don't Cut Off Your Dreadlocks".

Nous sommes en 1976 et la planète reggae découvre, grâce à Bunny Lee, le jeune Linval Thompson avec ses gimmiks devenus mythiques. Comble, à l'époque Linval ne porte pas les dreadlocks. Il ne se gêne pourtant pas pour conseiller aux rastas de ne pas se couper les cheveux. "Je sais que les gens croient que les dreads sont le démon. Mais laissez-moi vous dire que les dreads incarnent la droiture !"

Peut-être l'artiste prépare-t-il le terrain avant d'arborer la chevelure du lion... et prévient les rétiscents que les dreadlocks n'ont rien de mal, contrairement à ce que tout le monde croit à l'époque en Jamaïque (certains artistes comme Gregory Isaacs en feront d'ailleurs les frais). A la suite du titre de Linval Thompson, la sublime version deejay de U-Roy. Let It Grow !

Par Reggae.fr
Commentaires (0)
Les mixtapes
& podcasts
écouter
Les concours Reggae.fr

Les dernières actus Roots