Deux nouvelles galettes pour O.B.F
Dub 1

Deux nouvelles galettes pour O.B.F

17 Juillet 2021

S’il y a un crew qui n’est pas resté inactif pendant cette année de confinements successifs, c’est bien O.B.F. Avec trois albums (dont 2 rééditions d’Iration Steppa) et au moins 13 maxis ou EPs pressés par le label Dubquake Records depuis le début de l’année 2020, on peut même parler d’hyperactivité.
Jamais fatigués, les revoilà avec deux sorties simultanés sur 7’’que Rico nous avait fait le plaisir de jouer en exclu lors de son live pour Reggae.fr.

Parlons d’abord de Do Me Right sur lesquels Telly aka Biga* Ranx et Nazamba, deux habitués des sorties O.B.F, vont partager un riddim produit (aussi) par Telly qui sait décidément tout faire puisqu’il a également réalisé les covers de deux vinyles dont on parle aujourd'hui.



Le riddim est hyper efficace, à la croisée du roots et du lo-fi, aussi doux qu'entrainant et auquel sont ajoutées les flutes mystiques de Rico (rebaptisé Whataflava pour l’occasion) qui donnent un côté méditatif au morceau. Le français et le jamaïcain chantent comment Jah les guide dans ce monde de vampires. Une big tune dont beaucoup attendait la sortie depuis les fameuses Lockdown Sessions du vendredi soir.

Katibim, la deuxième galette, est le fruit de la rencontre entre le producteur Bulgare Samity et le chanteur turc Orçun Sünear, ce morceau est la reprise d’une chanson populaire que tout le monde connaît en Turquie puisque on raconte qu’elle a été écrite à l’époque de la guerre de Crimée même si personne ne connaît réellement son auteur. Une mélodie qui a eu droit à des centaines de versions et que vous reconnaitrez sur des morceaux venus de tous horizons comme Rasputin de Boney M ou encore Artibella de Ken Boothe.



Mais revenons à la version qui nous intéresse, fermez les yeux et laissez vous transporter : quelques accords d’instruments à cordes et des mélodies aux accents orientaux posées sur un gros roots, le tout sublimé par le chant de Orçun Sünear. On adore.

Alors même si l'on doit avouer que les vinyles Dubquake Records commencent à prendre beaucoup de place dans nos bacs à disques, on continuera de leur trouver de l’espace tant que les sorties seront de la qualité de ces deux là. Deux tunes qu’on vous recommande vivement d’ajouter à votre collection tant qu’elles sont encore disponibles et qu’on attend avec impatience d’entendre jouées en live et sur un gros soundsystem (on croise les doigts).

Par Reggae.fr avec Adrien
Commentaires (0)
Les mixtapes
& podcasts
écouter
Les concours Reggae.fr

Les dernières actus Dub