Bataille juridique entre The Maytals et les héritiers de Toots
Roots 1

Bataille juridique entre The Maytals et les héritiers de Toots

20 Juillet 2021

La récente disparition de Frederic 'Toots' Hibbert, fondateur et leader légendaire du groupe reggae Toots and the maytals constitue une grande perte pour le monde de la musique. En première ligne des endeuillés, on compte bien sûr la famille de l'artiste, mais aussi le band The Maytals, composé de cinq des meilleurs musiciens jamaïcains, qui ont suivi Toots en tournée depuis 40 ans et qui ont toujours utilisé ce nom.

Un lien très fort unissait Toots aux Maytals, et ces derniers ont décidé de continuer à diffuser la magie de la musique de Toots and the maytals sur scène. Ils auraient même identifié (à en croire le communiqué d'un de leur concert prévu le 25 août à Preston au Royaume-Uni) - sans en dévoiler le nom - un chanteur jamaïcain capable de proposer le répertoire de la formation dans le respect de l'oeuvre original. 

Car en effet, plusieurs dates de concert ont été annoncées par The Maytals, composés de Clifton “Jackie” Jackson à la basse, Earl ‘Paul’ Douglas aux percussions, Radcliffe “Dougie” Bryan à la guitare et au chant, Carl Harvey à la guitare et Charles “Bulgie'’ Farquharson aux claviers. Un album serait même bientôt prêt.

Mais les héritiers de Toots ne l'entendent pas de cette oreille et ont envoyé une mise en demeure au groupe lui ordonnant de cesser d'utiliser le nom The Maytals pour donner des concerts et faire des tournées. Ils accusent le groupe d'utiliser le nom The Maytals de manière abusive. Ils estiment qu'il s'agit là d'une contrefaçon de la marque Toots and the Maytals que possédait Frederic Hibbert  entraînant même une dillution de cette dernière et une confusion vis-à-vis du public.

Pour le bassiste Clifton “Jackie” Jackson, co-fondateur du groupe Toots and the maytals avec Toots, il s'agit "d'une tempête dans un verre d'eau". L'affaire pourrait rapidement se retrouver devant les tribunaux, ou faire l'objet de négociations entre avocats.

Les conflits sur l'utilisation du nom d'un groupe ne sont pas nouveaux dans le reggae. On se souvient notamment des affaires autour des noms The Gladiators ou Black Uhuru ... A suivre !

Par Reggae.fr
Commentaires (0)
Les mixtapes
& podcasts
écouter
Les concours Reggae.fr

Les dernières actus Roots