Yaniss Odua @ Cabaret Sauvage
concert Reggae français 3

Yaniss Odua @ Cabaret Sauvage

Jeudi 9 juin 2022 se déroulait au Cabaret Sauvage le concert détonnant de Yaniss Odua. Son retour sur scène après le Covid était juste incroyable. Tout d’abord, je tiens à souligner le professionnalisme de Baco Music quant à l’organisation du show. Ce sont des détails bien souvent à mon sens négligés mais le concert a débuté à l’heure et le son était extrêmement bien réglé. Il n’y avait aucun parasite sonore et la voix de Yaniss était juste sublime. Vous me connaissez maintenant pour savoir que je cherche toujours où est la faille mais il faut le reconnaitre, il n’y en avait pas. Sa voix soyeuse et sa justesse étaient bien mises en valeur.

Mais avant de replonger dans ce show, rappelons que le warm up était assuré par Selecta K-za et Junior Pikk qui ont délivré une sélection hétéroclite pour chauffer les massives tranquillement. La première partie du show était assurée par Sergent pour un set énergique et accompagné sur certains titres par Mathieu Ruben.

Yaniss est ensuite entré en scène avec le Artikal Band. Deux choses m’ont particulièrement frappée pendant cette soirée. Premièrement, il a fait salle comble et c’est un détail important à souligner sachant que c’était sa première date à Paris depuis longtemps. D'autre part, Yaniss a su constituer sa fanbase depuis une trentaine d'années déjà mais a également su en cours de carrière convaincre de nouveaux publics et des néophytes. À ce titre il a réussi là où beaucoup ont échoué en termes de mixité et cela correspond bien aux valeurs défendues par reggae music. Voir un public qui ne vient pas spécialement de sa communauté entonner à tue-tête les lyrics de hits comme La Caraïbe, Rouge Jaune Vert, Chalawa, ou encore les paroles de morceaux de son nouvel album Stay High sorti le 13 mai est un fait impressionant.

Les titres de ce dernier projet ont fait l'unanimité. Son featuring avec Flavia Coelho sur Embala La a soulevé les foules et a constitué un moment rafraichissant. J’ai beaucoup aimé car d’une part, je ne m’y attendais pas et qu’en plus elle toaste super bien. Il nous a fait également découvrir un artiste du nom de Kiki Lion sur le titre Ready Now, qui nous a tous également surpris par son jeune âge (16 ans). Il est surtout un petit diamant à l’état brut. Nous savons qu’il est entre de bonnes mains avec Yaniss. Sans oublier bien sûr le titre Enfants du monde, avec Balik et Natty Jean de Danakil, qui est pour moi une belle ode à l’amour et l’unité universelle.

Yaniss a vraiment une connexion particulière avec son public, il y avait beaucoup d’amour entre eux et une énergie incroyable se dégageait. Un grand big up également à Artikal Band qui est tout simplement le prolongement musical de l’artiste. Un lien très fort les unis, ce qui leur permet de belles interactions, comme ce moment où le batteur Asha D (qui vient de sortir son EP solo The Pressure) a pris le micro tendu par Yaniss.

Big Up Yaniss Odua, sa team et sa positivité légendaire. En attendant notre reportage vidéo sur cette soirée, nous vous proposons un diaporama des plus belles photos de Franck Blanquin :


 

 

 

Par Locksette / Photo Franck Blanquin
Commentaires (0)

Les dernières actus Reggae français