No Woman No Cry : 'Georgie' de la chanson est décédé
Roots 2

No Woman No Cry : 'Georgie' de la chanson est décédé

13 Octobre 2021

"I remember when we used to sit, in the government yard in Trenchtown, oh, yeah and then Georgie would make the fire light ...". Tout le monde a en tête ces lyrics du hit No Woman No Cry de Bob Marley mais on ne savait pas vraiment qui était ce Georgie.

Cet homme vient de mourir à l'âge de 84 ans. Sa disparition a été annoncée par Stephen et Ziggy Marley notamment, tous deux lui rendant hommage sur leurs réseaux sociaux respectifs.

George Headley Robinson de son vrai nom était un proche du clan Marley et un très bon ami de Bob Marley. Il vivait même dans la résidence de ce dernier au 56 Hope Road jusqu'à sa propre mort.

 
 
 
View this post on Instagram

Une publication partagée par Ziggy Marley (@ziggymarley)

Le tube interplanétaire No Woman No Cry figure sur l'album Natty Dread de 1975, le premier à être crédité "Bob Marley & The Wailers" à la suite du départ de Bunny Wailer et Peter Tosh. C'est le début d'une ascension fulgurante pour Bob. La chanson témoigne avec nostalgie de l'époque où Bob et Rita commençait à se fréquenter. Elle est créditée au nom de Vincent Tata Ford, un elder rasta, mentor de Bob Marley, décédé en 2008. Mais Bob lui-même a avoué qu'il en était le véritable auteur. Ford aurait été crédité pour lui assurer des revenus financiers ou pour éviter à Marley de reverser ses propres droits d'auteur. On se la repasse pour le plaisir avec sa version live à Londres de 1975 :

Par Reggae.fr
Commentaires (0)
Les mixtapes
& podcasts
écouter
Les concours Reggae.fr

Les dernières actus Roots