Buju Banton : ange et démon
Roots 3

Buju Banton : ange et démon

4 Août 2022

Kingston, décembre 1995. La nuit est déjà bien avancée et le public trépigne d’impatience en attendant l’arrivée sur scène d’une des icônes du reggae de l’époque : Buju Banton. Derrière la scène, les lunettes noires cachant son regard de guerrier, vêtu d’un simple tee-shirt et d’un jean, l’artiste entame les premières notes d’« Untold Stories ».

Un murmure s’élève devant la scène et plusieurs milliers d’amateurs de reggae couvrent la voix de Buju en chantant le premier couplet de la chanson. Peu d’artistes peuvent se targuer d’avoir réalisé un album qui a marqué l’histoire d’une musique. Buju Banton en est et son opus « 'Til Shiloh » sonne comme l’un des précurseurs du renouveau du roots reggae. Buju n’est évidemment pas le seul à avoir relancé sur la scène internationale un style qui avait souffert de la mort de son représentant le plus universel, Bob Marley. On pourrait citer Sizzla et son merveilleux « Black Woman & Child », Anthony B et « Real Revolutionary », ou, un peu plus tard, Capleton avec « More Fire ».

Nous consacrons aujourd'hui un dossier spécial à celui que l'on appelle aussi Gargamel, face sombre de cet artiste talentueux. Une sélection 100% Buju Banton vous est aussi proposée sur Reggae.fr Webradio ce soir de 20h à 22h => https://reggae.fr/webradio.php

Cliquez sur le lien suivant pour lire notre dossier spécial => https://reggae.fr/lire-article/4474_Buju-Banton---ange-et-demon.html

Par Reggae.fr
Commentaires (0)
Les mixtapes
& podcasts
écouter
Les concours Reggae.fr

Les dernières actus Roots