The Harder They Come honoré au Congrès
chronique Lifestyle 0

The Harder They Come honoré au Congrès

La bande originale du film culte jamaïcain The Harder They Come vient d'être ajoutée au Registre national des enregistrements de la Bibliothèque du Congrès des Etats-Unis. Ce Registre constitue une collection d'enregistrements sonores préservés par cette institution, qui peut être comparée au Parlement et composée du Sénat et de la Chambre des représentants. 

C'est le deuxième album de reggae de l'histoire qui rejoint cette collection prestigieuse, après l'album Burnin' des Wailers qui a été ajouté en 2007. Le registre garantit la disponibilité de l'oeuvre qu'il honore sous tout format pendant 100 ans.



The Harder They Come est un film réalisé par Perry Henzell, qu'il avait co-écrit avec Trevor Rhone. Il est sorti en 1972, et sa bande originale est sortie l'année suivante aux Etats-Unis (alors qu'elle était déjà parue au Royaume-Uni). Le film capte avec un ton juste et poétique l'âpre réalité de la vie à Kingston au début des années 1970, où seules la marijuana et la musique font oublier la misère.






Sa superbe bande son aujourd'hui est donc considérée comme d'une importance culturelle, historique et esthétique telle qu'elle est protégée par le Congrés. Elle fait apparaître au moins 6 titres de Jimmy Cliff (dont The Harder They Come, You Can Get It If You Really Want, Many Rivers To Cross) mais aussi les morceaux devenus cultes Pressure Drop et Sweet and Dandy de Toots and the maytals, Shanty Town de Desmond Dekker, Rivers of Babylon de The Melodians ou encore The Slickers avec Johnny Too Bad et Scotty pour Draw Your Brakes.



La bande originale The Harder They Come est depuis sa parution classée dans tous les TOP 500 des albums de tous les temps publiée chaque année par le magazine Rolling Stone.

Chaque année, 25 enregistrements sonores sont sélectionnés par le Registre de la Bibliothèque du Congrès des Etats-Unis. Ont aussi été retenus en 2021 des titres de Janet Jackson, Kool & the Gang, Patti Labelle, Nas, Marlo Thomas ou encore Louis Armstrong.





Par La Rédaction
Commentaires (0)

Les dernières actus Lifestyle