Tiwony - Frequency
chronique Reggae français 20

Tiwony - Frequency

L'album tant attendu de Tiwony Frequency (dispo partout), est enfin dévoilé et on peut d'entrée de jeu vous prévenir que ça valait le coup d'attendre. Tiwony avait promis un album concept fort et réfléchi. Il satisfait à toutes ses promesses et bien plus encore. Composé de 20 pistes catégorisées en différentes fréquences, on y retrouve à la fois du reggae d'inspiration roots (roots frequency), pas mal de sons urbains (concrete frequency), mais aussi des sons plus lover (love frequency) et même une chanson estampillée high frequency (le spirituel Paradise). Le résultat est plus que réussi. Richesse de production et diversité de styles abordés (du reggae roots au dancehall, en passant par le hip-hop, l'afrobeat, le gwoka et même la drill), se mêlent à la plume acérée de l'artiste et un flow maîtrisé, en français, créole ou anglais, le tout soutenu par des invités impressionnants.

Dans le désordre, on a plaisir à retrouver le sénégalais Meta sur le très touchant Vieux Sage qui semble tout droit venu d'une réelle aventure de Tiwony. D'ailleurs l'opus contient d'autres titres très personnels qui touche droit au coeur comme Crescendo ou Real Life qui retrace sa vie et sa carrière. La légende jamaïcaine Johnny Osbourne (aussi connu sous le nom de Dancehall Godfather) vient logiquement appuyer le message de Tiwony sur l'excellent Many Are Called. On retrouve bien sûr Daddy Mory, Cali P, Pompis, Lord Kossity et Taïro pour soutenir Tiwony sur Ayen Pa Chanjé, un titre indigné et révolté à l'image de l'engagement qu'a toujours porté le chanteur. Cet engagement, on le retrouve sur Quel Prix featuring Balik (Danakil) et Manudigital, Blablabla (déjà scandé en manif), Rumours of War ou dans une autre mesure À Quel Point. Le guadeloupéen Keros’N est invité sur le puissant Vwèy. Bled Miki vient porter un message de justice avec Tiwony sur Sa Ki Ni. On n'oublie pas Anthony B et Awadi sur le plus léger et très dansant African Queen, ou encore Shalli sur le sensuel Tonight. Le riddim lourd de Ah Wa Do Dem fait également de ce titre un des big tunes de l'album.
 
On en place enfin une spéciale pour le morceau d'ouverture (Alkebulan) et le morceau de cloture (Senmbelek) qui - entre tribute à l'Afrique, sa diaspora et hommage à Mawso Senmbelek , figure emblématique du mouvement culturel en Guadeloupe - résument bien les origines et la densité des influences artistiques de Tiwony.

Le lion indomptable déploie ici toute sa puissance. Frequency plaira autant aux fans de l'artiste qu'à ceux qui souhaiteraient découvrir toute sa palette de talents. À se procurer et à soutenir ici https://linktr.ee/tiwony


















Par Reggae.fr
Commentaires (0)

Les dernières actus Reggae français