Hommage à Ibo Cooper (Third World)
dossier Roots 18

Hommage à Ibo Cooper (Third World)

Michael "Ibo" Cooper, musicien, claviériste et professeur de musique jamaïcain, membre du groupe Inner Circle puis fondateur du groupe Third World, est décédé à l'âge de 71 ans ce jeudi 12 octobre. Il rejoint ainsi d'autres membres du groupe disparus, comme le chanteur William "Bunny Rugs" Clarke décédé en 2014, ainsi que le percussionniste Irvin "Carrott" Jarrett disparu en 2018 .

Nos pensées vont bien sûr à sa famille et ses proches. Nous lui rendons hommage aujourd'hui en retraçant l'histoire de Third World.

Nous lui rendrons également hommage ce samedi sur Reggae.fr Webradio avec une sélection spéciale Third World de 20h à 22h : https://reggae.fr/webradio.php



Formé en 1973 par Stephen Coore, guitariste, et Michael Cooper, clavier, qui venaient de quitter les Inner Circle, Third World est des groupes les plus appréciés en France. Les deux hommes seront vite rejoints par Bunny Clarke au chant, Willie Stewart à la batterie, Richard Daley, bassiste, et Irvin Jarret aux percussions. Third World deviendra un groupe très important de la moitié des années 1970, et reconnu pour la très grande qualité de leurs prestations live. Ils font d’ailleurs la première partie de la tournée européenne de Bob Marley & The Wailers en 1975.



Leur premier album éponyme sort en 1976. Leur version du « Satta Massa Ganna » des Abyssinians rencontre un premier succès, mais c’est incontestablement avec leur second album « 96 degrees in the shade » l'année suivante qu’ils entrent dans l’histoire du reggae avec des titres comme « Jah Glory » ou « 96 Degrees In The Shade », des classiques qu’on ne se lasse pas d’écouter ! Ils sont rejoints à l’époque par un autre ex-membre d’Inner Circle : William Clarke.



Ils rencontrent à nouveau un gros succès avec leur album « Journey to Addis » : entre reggae et soul music, l'album ravit le public très friand de ce style à cette époque. Le titre « Now That We've Found Love », une reprise, est le gros carton de l’album. En 1979, ils écrivent un nouveau tube « Cool Meditation » et réalisent l’album « Arise in Harmony » pour Island en 1981. Ils participent au "Tribute to Bob Marley" la même année où ils interprètent une reprise de « Jammin » en duo avec Steevie Wonder, un de leurs artistes préférés. C’est d’ailleurs ce dernier qui compose leur prochain tube « Try Jah Love », un beau succès aux Etats-Unis. Les Thirld World délaissent alors un peu le reggae et le style de leur début, leur son ayant évolué vers un style plus soul voire R’n’B…



Le groupe continue tout de même toujours à faire la promotion du reggae et sort en 1999 une compilation qui réunit des artistes comme Shaggy ou le War Lord Bounty Killer… Le groupe restera toujours actif dans les années 2000, avec trois albums : "Ain't Giving Up" (2003), "Black Gold And Green" (2005) et "Patriot" sorti en 2010 qui contient de nombreux featurings avec la crème des artistes reggae.



En 2019, la formation, qui avait déjà quelque peu évolué du fait de la disparition de certains de ses membres sortait encore un nouvel album produit par Damian Marley, More Work to be Done.

De nos jours, le groupe Third World compte parmi ses membres le leader, guitariste et violoncelliste Cat Coore, mai aussi Richard Daley, Tony "Ruption" Williams, Maurice Gregory, AJ Brown et Norris "Noreiga" Webb. Parmi ses nombreux anciens prestigieux membres figurent entre autres le chanteur William "Bunny Rugs" Clarke décédé en 2014, le percussionniste Irvin "Carrott" Jarrett disparu en 2018 ... ainsi que Michael "Ibo Cooper tout juste parti.

RIP

Par Reggae.fr avec Daddy Roots
Commentaires (0)

Les dernières actus Roots