Cinéma et Reggae : notre sélection de films
Roots 1

Cinéma et Reggae : notre sélection de films

15 Août 2021

Parce que le reggae se développe autour d'une culture large qui englobe aussi le cinéma - fiction ou documentaire - on s'est dit qu'en ce dimanche 15 août, on allait vous donner des idées de films récents sortis autour de notre musique préférée.

Rude Boy : L'histoire de Trojan en DVD
Le long métrage sorti en 2018, raconte l'histoire des origines et de l'amour continu entre les musiques jamaïcaine et britannique à travers le prisme du label emblématique. Réalisé par Nicolas Jack Davies, Rudeboy met en lumière un panel d'artistes de renom dont Lee 'Scratch' Perry, Toots Hibbert, Ken Boothe, et bien autres. Combinant des images d'archives, des interviews et des récits, il raconte l'histoire de Trojan Records en le plaçant au centre d'un révolution culturelle qui a eu lieu au coeur des logements sociaux et des pistes de danse entre la fin des années 1960 et le début des années 1970 en Grande- Bretagne.



Mort dans le film avec Tuco, Daddy Mory, Joey Starr et Lord Kossity
Mort dans le film est un court-métrage réalisé par Mehdi Darlis, le manager et producteur du chanteur Tuco, qui raconte l'histoire d'un jeune antillais dans l'Hexagone, inspirée de sa propre histoire et celle de Tuco. Le film est disponible sur la chaine youtube de Tuco, et succède à la sortie de l'excellent album Gadamn du chanteur. Daddy Mory y joue un rôle également, de même que Joey Starr ou encore Lord Kossity qui apparaissent dans le film. La bande-son est constituée de morceaux issus de l'album Gadamn.



Babylon, le film culte au cinéma
Babylon, le film culte de Franco Rosso, controversé et interdit en Angleterre et aux Etats-Unis depuis 39 ans car jugé incitant à la haine raciale, jusqu’à sa récente restauration, est sorti dans les salles françaises en octobre 2020 et est à présent dispo en DVD. Interprété par le chanteur du groupe Aswad Brinsley Forde, le jeune rasta Blue est perdu dans une société anglaise qui n’a pas réussi à assimiler sa vague d’immigration jamaïcaine depuis la décolonisation de l’île, en 1962. Chômage, policiers racistes, voisins et patrons xénophobes. Une oppression permanente que Blue évacue au micro de son sound-system.



Small Axe, de Steve McQueen
Steve McQueen, le réalisateur britannique oscarisé, vient de sortir une collection de 5 mini films intitulée Small Axe. Deux d'entre eux ont obtenu le Label Cannes 2020. Small Axe fait bien sûr référence au morceau de Bob Marley & The Wailers lui-même tiré d'un proverbe jamaïcain. Les 5 films, Mangrove, Lovers Rock, Red White and Blue, Alex Wheatle et Education tiennent lieu et place à Londres dans la communauté caribéenne, entre les années 1960 et 1980. Small Axe est disponible en VOD sur les plateformes françaises.



Outdeh - The Youth of Jamaica
Focus sur un film qui a fait l'ouverture du Festival du film de surf et de skateboard de Paris en septembre 2020. Il s'agit de OUTDEH - The Youth of Jamaica, un film réalisé par l'allemand Louis Amon Josek et qui se veut être un portrait de la jeunesse jamaïcaine : une nouvelle génération en pleine transition, déterminée à se débarrasser des vieux schémas. Le film suit 3 jeunes jamaïcains : Bakersteez, un rappeur à l'aube d'une carrière internationale ; Shama, qui veut devenir un surfer professionnel et Romar qui vit dans le ghetto de Tivoli Garden. Le film a déjà été primé plusieus fois.



Admiral T, de Boissard à Bercy
Admiral T, de Boissard à Bercy c'est le nom du documentaire inédit diffusé en avant-première sur MyCanal en février dernier. Produit par Riddim Production & Mozaik Kreyol, réalisé par Benjamin Marquet en coproduction avec Canal + Antilles Guyane, ce docu retrace l’itinéraire du chanteur Guadeloupéen Admiral T. Il est vrai que la vie de cet homme qu'on ne présente plus est une success story. Enfant de Boissard, l'un des ghettos les plus chauds de Guadeloupe, il est devenu, à force de travail, de persévérance et grâce à un talent fou, l'un des artistes reggae dancehall les plus emblématiques du mouvement, capable de remplir d'AccordHotels Arena sur son seul nom !

Et parce que la Jamaïque aura attendu longtemps pour développer son industrie cinématographique, on vous propose aussi une sélection de films jamaïcains majeurs à connaître quand on aime le reggae :

The Harder They Come de Perry Henzell (1972)



Countryman de Dickie Jobson (1982)



Rockers de de Ted Bafaloukos (1978)



One Love de Rick Elgood et Don Letts (2003)



Rude Boy The Jamaican Don de Desmond Gumbs (2013)



Body Moves : A Jamaican Love Story de Lloyd Reckord (1987)



D'autres films en lien avec le reggae ou la Jamaïque pourraient vous plaire :

Klash de Bill Parker (1995)



Dancehall Queen de Rick Elgood et Don Letts (1997)


Third World Cop de Chris Browne (1999)




Shottas de Cess Silvera (2002)



Yardie de Idris Elba (2017)

Par Reggae.fr
Commentaires (0)
Les mixtapes
& podcasts
écouter
Les concours Reggae.fr

Les dernières actus Roots