Morceau du jour : It's A Pity de Tanya Stephens
DanceHall 3

Morceau du jour : It's A Pity de Tanya Stephens

16 Octobre 2021

Tanya Stephens a fait grand bruit il y a quelques jours en révélant avoir été victime d'un viol perpétré en 1990 par un star du reggae dancehall de l'époque. L'artiste, ancienne chanteuse numéro 1 en Jamaïque, a provoqué à ce stade une petite libération de la parole, dans la mesure où Queen Ifrica s'est prononcée sur l'existence de prédateurs sexuels dans l'industrie musicale jamaïcaine et la jeune singapourienne Generel Ling a accusé le chanteur Richie Stephens de viol.

Et nous avons choisi de consacrer notre morceau du jour à Tanya Stephens justement, avec It's A Pity.

L'adultère est souvent encouragé dans la musique jamaïcaine moderne. Les artistes de dancehall, qu'ils soient masculins ou féminins, n'hésitent à se vanter de multiplier les conquêtes ces derniers temps. Mais en 2004, une chanteuse de dancehall connue pour son côté sulfureux ose aborder le sujet d'une manière différente. It's a Pity est LE hit incontournable de Tanya Stephens. Plutôt habituée au dancehall à l'époque, elle se pose enfin sur un riddim 100% reggae particulièrement chaloupant. Il s'agit du Doctor's Darling Riddim, un énorme recut du Night Nurse de Gregory Isaacs, joué par le groupe allemand Seeed. Sur la version, Tanya raconte une histoire d'amour impossible entre deux amants déjà pris. Mais au lieu d'inciter au passage à l'acte, la chanteuse jamaïcaine clôture la chanson avec sagesse et aucun des deux ne sautent le pas ! Comme quoi, on peut faire des hits en restant moral...

Par Reggae.fr
Commentaires (0)
Les mixtapes
& podcasts
écouter
Les concours Reggae.fr

Les dernières actus DanceHall