Burning Spear vacciné contre le Covid-19
chronique Lifestyle 0

Burning Spear vacciné contre le Covid-19

Voilà une nouvelle qui en a surpris plus d'un dans la communauté rasta et chez les fans de reggae. Le grand Burning Spear a déclaré hier sur ses réseaux sociaux avoir été vacciné. Dans son post, il dévoile deux photos de lui en train de se faire vacciner dans un centre (aux Etats-Unis où il demeure) et illustre ses photos par la légende suivante : "Soyons en sécurité. Pas de pression mais j'ai le mien. Et vous ?"

En quelques minutes, des centaines de commentaires ont afflué sous le post. Certains fans se disant déçus, d'autres ayant des réactions virulentes, mais beaucoup respectant la décision.

Burning Spear a du modérer et préciser dans les commentaires qu'il ne s'agissait pas d'une annonce publique ni d'un quelconque appel à se faire vacciner, et que cette décision ne concernait que lui et lui seul.

Let's be safe guys. No pressure I got mine. How about you?

Publiée par burningspearmusic sur Mardi 23 mars 2021


Une heure après avoir posté ces photos, l'auteur des albums Marcus Garvey, Jah No Dead, Hail H.I.M. et Freeman persiste et signe en postant une petite capsule vidéo musicale où il défend en chanson sa position, le fait de se faire vacciner pour rester en sécurité, sans oublier de rappeler à l'auditeur de porter un masque.

Figure mythique du reggae, Burning Spear est l’un des derniers représentants encore vivants de l’époque roots authentique. Fervent défenseur de la cause noire, il est à l’origine d’une des musiques les plus profondes et spirituelles de l’histoire de la musique jamaïcaine.

On le voit bien, la question du vaccin divise dans la communauté rasta, à l'image des débats qui ont lieu au sein de la population en général et au sein du mouvement reggae. Du côté des artistes, en effet, nous rappelions dans ces colonnes il y a quelques jours que des personnalités comme Ce'cile, Shaggy ou Bounty Killer s'étaient prononcés en faveur du vaccin les concernant, quand d'autres pointures de reggae music telles que Buju Banton, Sizzla ou encore Spragga Benz se disent opposées aux injections. Beaucoup d'artistes embrassent en effet le mode de vie rasta, lequel prône notamment une alimentation saine et une médecine naturelle.

Le Rastafari Millennium Council en Jamaïque a toutefois mis en garde la semaine dernière les artistes contre leur position anti-vaccin. La représentante de ce Comité Maxine Stowe a en effet déclaré dans plusieurs médias jamaïcains : "Quand bien même la communauté rasta désavoue les vaccins (...), nous sommes conscients de la nature unique de cette pandémie (...) et la question demeure de savoir si elle a été causée par la main de l'homme ou par la nature." Elle poursuit en rappelant que les personnes âgées atteintes de comorbidité sont particulièrement touchées par la maladie et que de nombreux vieux rasta sont très vulnérables. Selon elle, se positionner comme anti-vaccin ne rend pas services aux elders et "les artistes membres de la communauté rasta devraient aussi se poser la question en termes de possibilité de voyager et de gagner leur vie" dans le monde d'après... Le Rastafari Millennium Council souhaite aussi mettre en avant le fait que des pays comme Cuba développe leur propre vaccin, à l'instar d'Etats africains comme la Tanzanie et la Mauritanie. Enfin il confirme que le mode de vie rasta ne peut ressortir en tout état de cause que grandi de cette pandémie dans la mesure où il stimule l'immunité naturelle et que cela pourrait être efficace - quelque soit le choix de chacun sur la vaccination - contre des variants du coronavirus.

Pour rappel, Toots Hibbert ou encore Manu Dibango sont décédés des suites de la Covid-19 en 2020...

Par La Rédaction
Commentaires (1)
Gravatar
Par Sister-Sabine le 28/03/2021 à 10:08
Mais qu'on laisse les gens faire ce qu'ils veulent !!

Les dernières actus Lifestyle