Morgan Heritage - Legacy
chronique Roots 0

Morgan Heritage - Legacy

Qu’est-ce qui peut encore faire courir la famille royale du reggae, Morgan Heritage ? Après avoir remporté deux Grammy Awards et marqué durablement l’histoire de la musique jamaïcaine, on pourrait les croire rassasiés des tournées, repus de la sortie d’albums, fatigués du tournage de clips et de tout ce qui va avec le reggae business. Il n’en est rien. Le groupe est toujours capable d’innover et il le prouve avec son nouveau projet Legacy, un 32 titres dont des versions remasterisées de featurings en or avec Chronixx (Child of Jah), Shaggy, Bounty Killer (Gunz in the Ghetto), Ziggy et Stephen Marley (One Family), Beres Hammond (Help the Needy), Stonebwoy… et bénéficiant d’un lancement sous forme d’un fichier NFT garantissant l’unicité et l’originalité du projet. Pour rappel les NFT (pour nun-fungible token) sont des jetons non fongibles, ou pièces numériques uniques, cryptographiques, certifiées par la blockchain.

Agrémenté de nombreux standards du groupe (Dont Haffi Dread to Be Rasta, Liberation, Works to do, Perfect Love Song et Down by the River), Legacy se présente comme un album correspondant aux canons de qualité de la famille Morgan : productions impeccables, instrumentales recherchées, arrangements soignés. Le propos des titres est conscient, positif et constructif, soutenu par des riddims tantôt dynamiques (World is yours), tantôt plus acoustiques (Freedom). On apprécie les envolées plus soul de Love You Right, l’énergie de Sunday Morning, la profondeur de Tell me How Come, le classicisme de Strictly Roots.



Et puis il y a ce moment de grâce sur le titre Humble où l’on retrouve la voix du légendaire et regretté Toots Hibert. Son duo avec Morgan Heritage avait déjà été ressenti comme une vraie réussite à sa sortie il y a quelques années, tout comme celui posé avec Bobby Lee des SOJA (We are Warriors). Les Morgan Heritage ont décidé de faire les choses en grand en donnant la force à des artistes moins reconnus comme PelleK (sur un riddim dubstep) ou DreZion et à la famille proche (Esh Morgan qui nous avait interprété la vie en rose lors de la venue de Morgan à l’APERO, le talk show de reggae.fr ; Laza Morgan qui pose Best Friend sur le Drop Leaf Riddim).

En définitive Legacy se pose comme un beau résumé de l'oeuvre musical des Morgan Heritage, qu’on a hâte de retrouver très vite sur scène. A écouter rapidement !!

Par La Rédaction
Commentaires (0)

Les dernières actus Roots