Matthieu Bost : profession saxophoniste
interview Lifestyle 0

Matthieu Bost : profession saxophoniste

Une fois n'est pas coutûme, nous ne nous intéressons pas à un chanteur aujourd'hui mais à un producteur et multi-instrumentiste : Matthieu Bost. Avec Bim, la moitié de son duo musical Bost & Bim (ce dernier a tragiquement disparu en 2016), il a produit des titres qui ont fait le tour du monde, comme le Jamaïcan Boy de Brisa Roché. Il a aussi gagné un Grammy Award avec Morgan Heritage et même composé et produit l'un des hits de Chronixx, Skankin Sweet. Il a également travaillé depuis plus de 20 ans avec les plus grands artistes de la planète reggae comme Femi Kuti, Gentleman, Capleton, mais aussi de notre côté de l'atlantique comme Taïro, Pierpoljak, 113, ou encore Uman (il a produit et réalisé son dernier album Quelle Vie). Bost a sorti l'album Warrior Brass en juin dernier, un projet instrumental remarquable constitué de ses riddims sur lesquels il a posé des versions au saxophone.

C'est précisemment à son saxophone que nous nous intéressons l'interview à lire. Musicien en herbe, retenez tout ça.

Reggae.fr : Te souviens-tu de la première fois que tu as vu un saxophone ?
Matthieu Bost : Sur la pochette de Piccolo et Saxo. Je suis arrivé au saxophone par la clarinette, je me souviens d’avoir eu envie de faire de la clarinette après avoir été à un concert d’un clarinettiste.

Te souviens-tu de la première fois que tu as entendu (ou remarqué que tu entendais) un saxophone ?
Piccolo et saxo. Si ça ne vous dit rien, c’est une histoire pour enfant que j’avais en 33t , qui raconte l’histoire d’une flute et d’un saxophone qui se baladent et rencontrent les autres instruments qui se présentent les uns après les autres.



Te souviens-tu de la première fois que tu as tenu un saxophone ?
Quand j’ai commencé le saxophone au conservatoire, après avoir abandonné la clarinette à cause d’un prof très pénible.

Quels souvenirs gardes-tu de tes cours de saxo ?
Kiffant, surtout à Musiques Tangentes à Sèvres, l’école que j’ai faite après le conservatoire et où j’ai commencé à apprendre à improviser et à jouer autre chose que du classique.

Quel est ton meilleur prof de saxophone ?
Miguel Yanover à Musiques Tangentes, un grand merci à lui.

Quel est ton saxophoniste préféré ?
Question très difficile mais disons Maceo Parker.

Quel est le saxophoniste qui t'a le plus impressionné ?
Michael Brecker pour ses solos avec les Parliament et Cameo.

Quel est le saxophoniste qui t'a le plus inspiré ?
Cedric Im Brooks?

Quel est ton saxo préféré ? ?
Ténor & alto

Le saxophone que tu rêves de posséder ?
Un baryton, c’est le seul des 4 principaux que je n’ai pas.

Quel est ton premier saxophone ?
Un Yanagisawa alto que j’ai toujours et que j’ai joué très longtemps, super saxophone.

As-tu déjà donné un petit nom à l'une de tes saxos ?
Non

Le chanteur qui t'impressionnera toujours / qui te surprend toujours quand tu le backes? ?
Admiral T

Le backing band avec lequel tu te sens le plus à l'aise ?
Family Band, les potes dont Thomas Join-Lambert avec qui j’ai fait mon premier groupe au début des années 1990.

?Quel conseil donnerais-tu à ceux qui souhaitent commencer le saxophone ?
Foncez!

Et à ceux qui souhaitent en faire leur métier? ?
Soyez ouverts, allez jammer!

Un dernier message pour les lecteurs de reggae.fr
Puisqu’on parle de saxo, allez jeter une oreille à mon album de reggae instrumental Bost & Bim Warrior Brass, où vous entendrez de l’alto, du ténor et du soprano.

Par LN
Commentaires (0)

Les dernières actus Lifestyle